Les meilleurs traitements pour prévenir les risques de rechutes dans les cas de premiers épisodes de psychose: une nouvelle revue systématique et méta-analyse

Preventing the second episode: a systematic review and meta-analysis of psychosocial and pharmacological trials in first-episode psychosis / Alvarez-Jiménez M, et al. — Schizophr Bull 2011;37:619–30.

Les patients à leurs premiers épisodes de psychose vivront souvent une rechute à une rémission initiale de leur état, vu cet état de fait, il est étonnant de constater que les guides de traitement actuels reposent en fait sur une pauvre qualité d’évidences.

Ceci est donc la première revue systématique et méta-analyse pour évaluer les interventions pharmacologiques et non-pharmacologiques pour éviter la rechute chez les patients à un premier épisode de psychose.

Des chercheurs de l’Espagne et d’Australie ont effectué une recherche systématique et trouvé 18 essais contrôlés randomisés à inclure dans leur étude, c’est-à-dire :

3 études portaient sur des programmes spécialisés pour les premiers épisodes psychotiques comparé au traitement habituel,

  • 2 ont comparé la thérapie familiale versus un traitement régulier
  • 3 ont comparé des antipsychotiques de première génération versus un placebo
  • 4 ont comparé des antipsychotiques de deuxième génération versus des antipsychotiques de première génération
  • 1 acomparé les différents antipsychotiques de première génération disponible
  • 1 acomparé la continuation du traitement versus l’arrêt du traitement
  • Les autres études ont comparé les différents programmes psychosociaux offerts pour cette clientèle.

Voici ce qu’ils ont trouvé :

Les programmes spécialisés pour les premiers épisodes psychotiques ont réduit les rechutes en rapport au traitement habituel

  • La thérapie familiale n’a pas réduit les rechutes comparé au traitement habituel
  • La thérapie cognitivo-comportementale n’a pas réduit les rechutes comparé à une thérapie de soutien
  • La thérapie cognitivo-comportementale n’a pas réduit les rechutes comparé au traitement habituel
  • Les antipsychotiques de première génération n’ont pas réduit la rechute comparé à un placebo
  • En regroupant les 4 études sur les antipsychotiques de deuxième génération les résultats démontrent une baisse dans les rechutes comparé aux antipsychotiques de première génération.

Les chercheurs concluent :

Les programmes spécialisés pour les premiers épisodes psychotiques sont efficaces dans la prévention des rechutes.  Les interventions individuelles et en thérapie familiale devraient cibler davantage le risque de rechute afin de la prévenir.  En général, les données disponibles suggèrent que les antipsychotiques de première génération et de seconde génération ont le potentiel pour réduire le taux de rechute.

Les auteurs proposent que les études futures examinent l’efficacité des placebos versus les antipsychotiques en combinaison avec les interventions psychosociales intensives pour prévenir les rechutes dans les cas de premiers épisodes de psychoses.  [Trad. libre:jb]

[Source: MentalElf]

[Article no.  39 – disponible via le Centre d’apprentissage, uniquement pour les employés du CSSSSL]

Cet article, publié dans Psychoses, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s