La trajectoire scolaire des enfants souffrant d’inattention et d’hyperactivité: vaste étude québécoise sur 16 ans

Childhood trajectories of inattention and hyperactivity and prediction of educational attainment in early adulthood : a 16-year longitudinal population-based study / Pingault, Jean-Baptiste, et al.   American Journal of Psychiatry, July 28, 2011 [Online first].

Les enfants avec un déficit d’attention risquent davantage de vivre un échec scolaire que ceux présentant un trouble d’hyperactivité. En effet, l’analyse des dossiers de 2 000 Québécois suivis durant plus de 15 ans démontre que seulement 29 % des jeunes inattentifs terminent leur secondaire, tandis que 40 % des hyperactifs y parviennent. Bien que présents, les problèmes d’attention sont moins remarqués. Puisque les capacités d’attention se développent entre 2 et 4 ans, les auteurs soulignent l’importance d’en détecter la présence dès la garderie afin de pouvoir intervenir rapidement auprès de cette clientèle.

[Source :  VIsAge : Bulletin de veille informationnelle de l’Agence de la santé et des services sociaux dela Montérégie]

[Article no.  12 – disponible via le Centre d’apprentissage, uniquement pour les employés du CSSSSL]

Cet article a été publié dans Jeunesse, TDAH, Trouble du développement. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s