Semaine de la sensibilisation au TOC – Le manque d’expertise sur le TOC entraîne des risques pour les patients, selon une sommité internationale : un nouvel institut dirigé par une chercheuse de McGill vise à accroître le nombre de professionnels spécialisés et à favoriser une meilleure diffusion des connaissances

Les experts ont longtemps cru que le trouble obsessionnel-compulsif (TOC) était incurable, ce qui n’est plus vrai, selon la professeure Debbie Sookman, une thérapeute de renommée internationale qui a traité 7 000 personnes souffrant du TOC dans sa clinique. Or, les personnes souffrant du TOC ont un accès limité à des ressources spécialisées et, par conséquent, sont rarement traitées assez rapidement ou de manière appropriée.

« On me rapporte tant d’histoires tragiques au sujet d’enfants qui ne reçoivent pas le traitement approprié, et ce, à un moment déterminant de leur vie, souligne madame Sookman, professeure agrégée au Département de psychiatrie de l’Université McGill et directrice de la Clinique des troubles obsessionnels-compulsifs du Centre universitaire de santé McGill, la seule au Canada entièrement axée sur le traitement de ces troubles chez des patients de tous âges. Prodigués au moment opportun, les traitements appropriés entraînent un pronostic excellent. Nombre de patients ont été étiquetés par erreur comme étant résistants au traitement, alors qu’ils n’ont simplement pas reçu le traitement dicté par les meilleures pratiques. »

Pour en savoir plus, cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.guidesanteenligne.com/news_detail.asp?ID=357250

[Source:  Guide de référence santé]

Cet article a été publié dans Jeunesse, Troubles obssessionnel-compulsif. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s